A la rencontre des fantômes 2.0

  La Gaîté Lyrique accueille jusqu’au 31 juillet une exposition originale et intrigante qui reprend le mythe du fantôme pour questionner nos vies numérisées. De la maison hantée au fantôme 2.0 qui sous-tend l’omniprésence du numérique (wifi, champ magnétique, internet), comment distinguer le vrai, le faux et l’incertain ? Me voilà donc embarquée dans un parcours énigmatique. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. C’est plutôt excitant !Lire la suite « A la rencontre des fantômes 2.0 »

The Velvet Underground, noire extravagance

Jusqu’au 21 août, la Philharmonie de Paris rend hommage au cultissime Velvet Underground avec l’exposition « New York Extravaganza ». Au coeur de la contre-culture américaine qui se développe en pleine guerre du Vietnam, la ville voit naître un groupe sulfureux et transgressif dont les mélodies addictives traversent le temps avec élégance. Le Velvet Underground passe en coup de vent de 1965 à 1970 mais laisse une empreinteLire la suite « The Velvet Underground, noire extravagance »

RY X, dans la beauté de l’instant

  Ry X a dû être chaman dans une autre vie. Il n’a pas trente ans et nous parle avec l’innocence de l’enfance et la profondeur d’une sagesse ancienne. Sa musique est un juste reflet de sa personnalité. Mélancolique, organique, énergétique, elle nous met en état d’hypnose. Le jeune homme, depuis son Australie natale jusqu’à saLire la suite « RY X, dans la beauté de l’instant »

L’ironie acide de PAUL KLEE

Il y a foule devant le centre Georges Pompidou à Paris ! Cette rétrospective de l’oeuvre de Paul Klee est très en vue. Les quelques 230 pièces exposées abordent toute la carrière du peintre selon un angle singulier. Il s’agit d’apprécier la manière dont l’artiste a sans cesse cherché à dénoncer avec ironie les normes admises par ses contemporains. L’art, selon lui,Lire la suite « L’ironie acide de PAUL KLEE »

« Dans la main droite de Dieu… Psychanalyse du Fanatisme » – Gérard Haddad

Gérard Haddad, psychiatre-psychanalyste, nous donne son analyse du fanatisme dans un essai très accessible. La démonstration est claire, déterminée ; les arguments de type historique et psychanalytique, la thèse limpide : le fanatisme est une maladie. Confession faite dans les dernières pages, lui-même succomba à cette maladie avec le marxisme léninisme ; il passa 12 ans de sa vie allongé sur le divan de Jacques Lacan.

Mon bas-ventre, l’Ayurveda et moi

Pour nous les filles, il est normal d’avoir mal au ventre une fois par mois. La loi des règles. C’est comme ça, depuis toujours, à la maison, à l’école, dans le cabinet du gynéco, on nous dit tout le temps que c’est normal. Alors on s’écrase et on souffre.