René Magritte : « L’art de peindre est un art de penser »

En questionnant le lien entre peinture et réalité, image et texte, dialectique et vérité, l’exposition du Centre Pompidou choisit la relecture plutôt que la rétrospective. L’oeuvre de René Magritte est abordée par le biais de sa passion pour la philosophie. « La trahison des images » (titre de l’expo) reflète la position du peintre pour qui l’image est nécessairement une vision tronquée de la réalité. Mais la peinture est une pensée en action et Magritte prend plaisir à mettre en scène ses problématiques dans ses tableaux.

Texte et photos : Mélanie Holé

 

Lire la suite